Propreté urbaine

Ecouter le contenu

La propreté est l’affaire de tous !

Celle de la Municipalité mais aussi la vôtre !

La Ville met tout en œuvre pour vous assurer un cadre de vie agréable. Mais sans vous, elle ne pourrait pas y parvenir complètement. Les gestes simples et quotidiens de chacun sont aussi importants que les efforts menés par les services municipaux.

Dispositif de nettoiement

Le balayage mécanique dont la fréquence est déterminée par rue. Il existe 4 fréquences : 1 fois par semaine, 2 fois par semaine, 1 semaine sur deux et 1 semaine sur trois.

Le balayage manuel qui concerne trois secteurs dont la fréquence d’intervention est déterminée par rue mais en fonction de critères (commerces, cité médiévale…)

L’équipe d’intervention ponctuelle propreté qui est chargée des dépôts sauvages, du nettoyage après une festivité, etc…)

Déjections canines

En vertu de l’article 99-2 du règlement sanitaire départemental, il est rappelé aux usagers : « Il est interdit d’y jeter, déposer ou abandonner […] tous débris ou détritus d’origine animale ou végétale susceptibles de souiller la voie publique ou de provoquer des chutes. ».

Pour faciliter le ramassage ou le soulagement des toutous dans les meilleures conditions, la municipalité a mis en place :

  • 46 distributeurs de sacs à déjections canines
  • 12 canisites
  • 2 parcs à chiens

Depuis  le début du printemps 2019, les agents de la Ville sont habilités à donner des amendes de 68€  minimum, s’ils prennent, sur le fait, des promeneurs qui ne ramassent pas les déjections canines de leur chien.

PRATIQUE ! Le guide « Mon chien dans ma ville »

Campagne de sensibilisation

Filter by

All
Distributeurs sacs Toutounet®

Dépôts sauvages

Les objets, petits et grands, déposés sur l’espace public en dehors des jours du calendrier de ramassage, créé des désagréments importants pour les piétons et les habitants.

Les agents du service Nettoiement consacrent plus de 300 h au ramassage de dépôts sauvages de déchets.

Chaque année, les agents du service nettoiement consacrent plus de 300h au ramassage de dépôts sauvages de déchets.
De l’électroménager abandonné sur le trottoir lors d’un déménagement aux sacs noirs jetés dans un espace vert en passant par le tas de déchets verts déposé sur une place, les incivilités liées à la problématique des déchets sont nombreuses.
Pourtant, deux déchetteries gérées par le SICTOM en accès gratuit* pour les particuliers à hauteur de 26 passages par an, sont situées aux environs de Montluçon et ouvertes six jours sur sept.

Devant le coût engendré par ces incivilités (ramassage et traitement des déchets), la municipalité a décidé de passer à la vitesse supérieure en mettant en place une procédure d’identification des auteurs de dépôts sauvages de déchets afin d’appliquer des sanctions. Ceux-ci s’exposent désormais à des amendes allant de 35€ à 135€, pouvant être majorées du coût de ramassage et de traitement des déchets.

 

Références réglementaires :
• article 99-2 du règlement sanitaire départemental (RSD)
• R.632-1 et 635-8 du code pénal

* déchetteries accessibles gratuitement avec un badge à demander au SICTOM de la région montluçonnaise.