Parcs et jardins

Ecouter le contenu

Jardin Wilson

Face à la Cité administrative, le jardin Wilson, créé sur l’emprise des fortifications du XVème siècle, fut la première réalisation des établissements d’horticulture Georges Delbard de Malicorne. Jardin à la française par excellence, il accueille un grand bassin circulaire, un préau (reconstitution du XVème siècle), un jardin d’enfants avec jeux et bacs à sable, une grande terrasse partagée d’une allée dominée par la statue d’André-Messager, restaurée et replacée en 2003 lors du festival organisé pour le 150ème anniversaire de sa naissance. Nombreuses essences telles que le poncirus trifoliata, le cèdre bleu symbolisant la libération de Montluçon en 1945 ; les tilleuls argentés, les marronniers et les platanes, sans oublier les massifs floraux d’hiver ou d’été bordés de buis (mosaïculture*) et la roseraie entièrement rénovée en 1989.

La mosaïculture est l’art de composer des massifs fleuris en associant certaines couleurs de floraisons et formes de feuillage pour créer des motifs ou des textes selon un dessin préétabli. La Ville de Montluçon est l’une des rares communes à pratiquer encore cette technique dans ses jardins.

Ouvert en décembre et janvier de 8h à 17h15 ; en février, mars, octobre, novembre de 8h à 18h ; en avril, mai, septembre de 8h à 20h et en juin, juillet, août de 8h à 21h.

Parc du château de la Louvière

Inspirés du Petit Trianon de Versailles, le parc et le château de la Louvière ont été réalisés à la demande d’un industriel montluçonnais en 1926. Il a dessiné lui-même les plans du parc, compromis entre un jardin à la française et à l’anglaise. Ce parc abrite de nombreuses essences : tilleul, kiwi, chamaecyparis, eleagnus… Des sculptures et des volières ornent le site. La galerie annexe et l’Orangeraie accueillent des expositions temporaires.

Parc des Ilets

Les chênes, les acacias, les épicéas donnent un aspect boisé à cet espace de 25 000 m² dont 9 423 m² de pelouse. Des aires de jeux pour les enfants sont aménagées dans les sous-bois. Annexé à l’espace Boris-Vian, ce lieu permet de se retrouver en famille. Situé au coeur de la ville, il abrite une épaisse végétation entre ses murs mais aussi une faune nombreuse : écureuils, mulots, moineaux, rouges-gorges… Ouvert du lundi au samedi de 5h à 23h et de 8h à 21h le dimanche.

Accès libre.

Jardin Bréda

Le jardin Bréda ou square Henri-Dunant, d’une superficie de 8 780 m², présente de vastes allées et a été créé en 1916. Ce parc à l’anglaise est composé principalement de massifs d’arbustes variés, de rosiers grimpants, de vieux tilleuls. Depuis 1966, on y trouve un poste de prévention routière fonctionnel avec une piste de circulation qui accueille entre autre les enfants des écoles.

Parc Saint-Jean

Le parc de plus de 3 hectares dont environ 19 000 m² de pelouse est un heureux compromis entre le jardin paysager et le jardin classique. Très apprécié par les enfants grâce à son aire de jeux, le parc est attrayant en raison de son cadre exceptionnel : une couronne d’environ 400 arbres borde la pièce d’eau aux contours sinueux. Un ruisseau serpente entre les plantes vivaces et de très larges allées ombragées favorisent les promenades. On remarquera de superbes chênes, des tilleuls, des liquidambars, un séquoïa gigantéa de plus de cinq mètres de circonférence.

Accès libre.

Jardin Louis-Neillot

Place de la Fraternité

Dédié au peintre bourbonnais Louis Neillot, le jardin des Marais est de style classique dans sa partie plate, avec double alignement de tilleuls, tapis de gazon, massifs de rosiers et d’arbustes entourant un bassin octogonal. Le jardin prend un style plus libre en partie haute, avec de très belles essences : tulipier de Virginie, chênes fastigiés, cèdres, arbres de Judée, magnolias.

Domaine des Réaux

Aux portes de la ville, le domaine municipal des Réaux est offre un cadre exceptionnel aux montluçonnais en quête de verdure et de grand air.

Site naturel de 100 ha représentatif du bocage bourbonnais.  Il bénéficie d’une convention avec la Ligue de Protection des Oiseaux et comporte une lande à bruyère cendrée dont l’intérêt botanique est reconnu depuis plusieurs siècles (classée Natura 2000 et inscrite au schéma départemental des Espaces Naturels Sensibles).
Restauration du verger des Réaux en verger conservatoire dans le cadre d’un projet Feader de l’Union Européenne. Ce verger est composé de plus de 200 fruitiers (pommiers, poiriers, cerisiers, noyers, pruniers).

Tous les samedis soirs à partir de 22h, le Cercle d’astronomie de la région de Montluçon propose d’observer les étoiles au télescope.

Le rucher école de Montluçon et ses environs propose quant à lui de découvrir l’apiculture et le monde fascinant des abeilles tous les jours de 14h30 à 17h30 – Renseignements au 04 70 28 03 02.

Egalement présente sur le site, la Ligue de Protection des Oiseaux organise sur demande des rencontres avec tous ceux qui souhaitent découvrir autrement la nature – Renseignements au 04 70 28 21 83.

Nous Contacter

0470051144

Office de tourisme intercommunal

 

Vallée du cœur de France

 

67ter, boulevard de Courtais