Plantation d’arbres au parc Saint-Jean

Ecouter le contenu

Tous les Montluçonnais se souviennent de ce 25 mai 2018 et de la tempête qui a traversé la ville. Des dégâts importants avaient été constatés notamment dans les espaces arborés. La Municipalité a décidé de remettre en état rapidement les parcs après une étude précise menée par le service des Espaces verts.

Le 13 février, une action de plantation a été menée avec l’aide des enfants des centres de loisirs Jean-Nègre, des Réaux, ainsi que les jeunes qui fréquentent le club ado Boris-Vian.

Les jeunes des centres de loisirs ont prêté mains fortes.

Pour remplacer les 17 arbres abattus, 21 jeunes arbres seront mis en terre après un choix drastique de variétés, élaboré en fonction des études sur le changement climatique. Fini le bouleau, le frêne, le hêtre, le chêne pédonculé, le cèdre et le pin sylvestre : ces arbres ne peuvent pas supporter des étés amenés à être de plus en plus longs et chauds.

Les observations récentes de l’ONF (Office national des forêts) vont d’ailleurs dans ce sens.
C’est la raison pour laquelle, le service des Espaces Verts anticipe cette évolution en sélectionnant dorénavant des essences d’arbres originaires du sud de la France et de pays chauds, plus adaptés aux coups de chaleur et à la sécheresse prolongée comme, par exemple, le micocoulier, le chêne vert, le sapin d’Espagne ou encore, l’érable de Montpellier.

Cette stratégie permettra de conserver des parcs et jardins avec une végétation viable à long terme.