Passerelle de la Glacerie : ce qu’il faut savoir

Ecouter le contenu

Depuis sa construction en 1901, la passerelle de la Glacerie fait l’objet de suivis par les services techniques ou des prestataires spécialisés.

À partir de 1997, le bilan de ces suivis a nécessité une surveillance régulière et des travaux d’entretien « sans mise en cause de la sécurité des usagers à court terme ».

La dernière inspection de fin 2018 établit que « l’ouvrage est en très mauvais état, il doit être fermé car il présente un risque majeur de sécurité » dû à un affaissement conséquent de l’appui aval rive gauche. Au vu du problème qui pourrait conduire à une reconstruction complète de l’ouvrage de plusieurs centaines de milliers d’euros, il est indispensable de passer par une phase d’études approfondies.

L’étude géotechnique est lancée et sera suivie par une étude d’avant-projet qui devrait permettre de choisir la solution d’ici juin. De là, les procédures réglementaires (dossier loi sur l’eau en particulier) seront engagées, suivies des consultations d’entreprise et enfin des travaux (au mieux 1er semestre 2020).

Malgré l’importance de ces travaux et compte tenu de l’attachement des utilisateurs, que les Montluçonnais se rassurent, la municipalité rouvrira cette passerelle qu’elle soit à réparer ou à remplacer.